Textes choisis et tirés de "Le spleen de Paris"
                  de Charles Baudelaire.

"Nocturnes"

On ne présente pas Baudelaire et sa poésie sans concession. Dans ces petits poèmes en prose, il dépeint avec une cruauté et une lucidité étonnantes la société du 19ème siècle. Son regard dissèque ses contemporains, scrute leurs travers, dévoile leur hypocrisie, met à nu leur férocité, mais aussi et surtout leur humanité.

Durée : environ 1 heure

Avec Sylvie Amblard et Frédéric Russo

Guitare électrique : Emmanuel Deligne

"Enivrez vous sans cesse ! De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise."
                                                                                         Charles Baudelaire

Merci à Alix Bigenwald pour le costume féminin, Sébastien Lefebvre pour l'affiche et à Emmanuel 

Chollet pour les décors.
Photos de David Zima

Deux bourgeois un peu décatis sont installés chacun à un bout d’une grande table. Sont-ils amis ? Amants ? Mari et femme ? Peu importe !
A tour de rôle ou ensemble, ils vont nous donner à entendre des bouts de vie où les individus tout comme les apparences, s’étiolent. Des bouts de vies avec leurs petits bonheurs et leurs grandes misères.
Un musicien est là lui aussi, et ponctue les errements des protagonistes.