L'HISTORIQUE
 

En juin 2005, une proposition est adressée à deux comédiens (Philippe Jeancoux et Frédéric Russo) pour réaliser la création de leur choix sur la commune de Pulvérières (Puy-de-Dôme).
Le spectacle imaginé pour l'occasion débute au milieu des ruines et retrace la guerre de 1914-1918 ; s'ensuit une évocation de la guerre de 1939-1945.
De là est né le projet « Quand les pierres parlent... » avec pour première motivation l'envie d'être « des passeurs de mémoire ».

Les comparses décident alors de concevoir un spectacle spécifique pour chacune des deux guerres. Ce seront « Belle Jeunesse » (à partir de lettres et carnets de Poilus) et « Dix ans, été 43 » (avec en toile de fond une nouvelle de Patrick Da Silva, le spectacle aborde les grands moments de la résistance en coeur de Combraille (63)).
L'intérêt des programmateurs et du public pour ces réalisations a incité les deux comédiens à se structurer et à fonder en janvier 2007 la compagnie professionnelle Quand les pierres parlent... (Association type loi 1901).
Animé d'un esprit d'ouverture, Philippe Jeancoux et Frédéric Russo décident de créer des spectacles et d'accueillir des artistes de toutes disciplines partageant les mêmes aspirations.

La compagnie a naturellement enrichi son catalogue avec un spectacle de rue en 2006. Interprété sous masque sur des textes de Shakespeare et d'Anouilh, « L'étoffe des songes » a ainsi vu le jour.

Pour ces « passeurs de mémoire » il paraissait évident de concevoir « Aux grands maux petits remèdes... » en 2007, création autour de nos traditions et croyances populaires.
Les deux comédiens s'associent avec une danseuse, nous plongent dans nos racines et s'en remettent au pouvoir des plantes, des pierres, des éléments.

En 2008, de nouveaux horizons s'ouvrent à Philippe Jeancoux qui dorénavant participe, au sein de la compagnie, essentiellement aux spectacles existants. Désormais Frédéric Russo porte seul les nouveaux projets de la compagnie.

Délibérément inscrite dans son époque et avec un peu plus de maturité, la compagnie reste attachée à des textes engagés qui prônent l'ouverture vers les autres et amènent à la réflexion. D'où la rencontre nécessaire, en 2010, avec David Dumortier et son « Mehdi met du rouge à lèvres ». Un spectacle où les mots et les situations, toujours emprunts d'humour et de tendresse, interpellent l'adulte en devenir mais aussi l'enfant oublié, pour une invitation à la tolérance, à la liberté, à la vie tout simplement !

En 2011, nouvelle création inspirée de la vie de Louis Desaix, célèbre Général de Bonaparte. « Complots à Marengo » ausculte une période riche et troublée de l’Histoire de France avec un parti pris de légèreté. Frédéric Russo écrit ce spectacle déambulatoire qui a pour cadre le lieu même où cet illustre auvergnat a passé son enfance, le Manoir de Veygoux.

En 2013, Baudelaire et son Spleen de Paris augurent un nouveau projet. Des textes poétiques une nouvelle fois (après Dumortier) ; des mots d’une puissance infinie et sans égale. « Nocturnes »  favorise le mélange des genres (théâtre, musique, danse) comme la compagnie Quand les pierres parlent… les affectionne tant.

En 2014, Frédéric écrit une nouvelle comédie historique pour Veygoux. « Les soldats de la liberté » aborde le quotidien des soldats pendant la campagne d'Italie de 1796, et les premiers pas d'un jeune Général dénommé Bonaparte. Le spectacle dévoile différentes facettes du vainqueur d'Arcole, à la fois fougueux et déterminé, mais aussi éperdument amoureux de Joséphine.

Des visites théâtralisées sont également imaginées pour Veygoux, en collaboration avec la Guide de Pays Renée Couppat. Dans « A vos trois ordres, citoyens » Frédéric nous permet de renouer avec la famille Desaix. Le public suit le destin tourmenté de cette famille de petite noblesse d'Auvergne et assiste à la fin du régime féodal.

Fin 2015, une petite forme sur les textes du « Spleen de Paris » de Baudelaire est mise en œuvre. "La lueur et la fumée" est principalement destinée aux petits lieux (bibliothèques, chez l'habitant...). La compagnie s'attache les services de Patrice Cavarot, auteur-compositeur-interprète dont les textes et la musique collent parfaitement à l'univers du célèbre poète.

Deux nouvelles créations voient le jour en été 2016. Nouvelle commande de Veygoux, « Le petit illustré de la Révolution Française » (écrit par Frédéric), propose de découvrir les bouleversements dus à la Révolution Française par le biais d'un déambulatoire instructif et ludique.

Toujours désireux de valoriser son territoire, Frédéric Russo écrit également « Promis, on vous envoie une carte postale ». Il s'agit d'un spectacle familial et dans les chemins, où le public découvre un couple de vacanciers loufoque (interprété par Agnès Cavarot et Frédéric). Les scènes de comédie alternent avec les interventions de la guide de Pays Renée Couppat qui raconte les lieux. Cinq sites incontournables des Combrailles sont choisis pour ce projet (Menat, Gour de Tazenat, Châteauneuf les Bains, Chemin Fais-Art et Herment).

En 2019, nouvelle création pour le manoir de Veygoux. Frédéric souhaite que ce spectacle puisse être joué dans la rue. "Demain la révolte" évoque les quelques mois qui précèdent la révolution française. Il montre l'accession aux responsabilités de la bourgeoisie. C'est à ce jour le spectacle le plus engagé de Quand les pierres parlent... puisqu'il parle également des luttes d'aujourd'hui. Emmanuelle Rimbert et Philippe Georges Marx sont toujours de l'aventure.